La prise en considération d'une possibilité contraire dans l'analyse de l'opposition sémantique entre l'indicatif et le subjonctif en français

Loading
Loading Click here to add:
Add to notification list

Igor DREER, Université de Ben Gurion du Néguev, Israël

La prise en considération d’un événement contraire dans l’analyse de l’opposition sémantique entre l’indicatif et le subjonctif en français.

Cette étude vise à présenter une hypothèse unitaire sur l’opposition sémantique entre l’indicatif et le subjonctif en français et, en partant de cette hypothèse, à expliquer l’emploi des deux modes dans le discours. Nous affirmons que les valeurs uniques que nous allons postuler pour l’indicatif et le subjonctif, respectivement, peuvent justifier le choix entre les deux modes, indépendamment des constructions grammaticales ou des lexèmes que l’on croit à tort imposer l’emploi de l’indicatif ou du subjonctif. Cette étude montre que l’emploi des deux modes n’est pas arbitraire, y compris dans des cas exceptionnels et que le choix de l’un ou de l’autre mode par la locutrice ou le locuteur sert à atteindre différents buts communicatifs.